ACTUALITÉS

Un fromage pour le Morvan ?

Dans le Morvan, notre modèle agricole dominant qui consiste à produire de jeunes charolais destinés à l’export est en train d’atteindre ses limites. Nous produisons une belle matière première, mais celle-ci est insuffisamment valorisée sur place, elle est trop dépendante aux aléas des marchés mondiaux, les exploitations sont plus difficilement transmissibles du fait de leur taille, et surtout elles dégagent de moins en moins de marges… Cette terre est pourtant fortement liée à l’élevage, qui façonne nos paysages bocagers et contribue à la préservation de la biodiversité. Il y a donc de véritables enjeux autour du maintien d’une agriculture extensive, de la diversification et de la valorisation des productions afin de maintenir un territoire vivant.

Suite à la démarche engagée sur le « Porc plein-air du Morvan » par le Parc, en partenariat avec l’association « Jambon du Morvan » la piste de la production et transformation laitière est en cours de réflexion, notamment dans un souci de valorisation de l’herbe pour ce territoire de moyenne montagne. D’autres massifs comme le Jura, les Vosges ou le Massif central ont su jouer cette carte.

Aujourd’hui, sur les 1 800 exploitations agricoles que compte le Morvan, on dénombre tout juste une trentaine d’élevages laitiers, toutes productions confondues (vache, brebis et chèvre). Il existe déjà plusieurs AOC à cheval sur le territoire du Parc (Epoisses pour les communes de Côte-d’Or et Charolais pour une dizaine de communes du Sud Morvan) mais aucune appellation n’est spécifique au Morvan. Le développement de cette filière représente donc un vrai défi. Comment s’y prendre? Tout est à imaginer. Il s’agira avant tout de trouver de bonnes volontés et tout particulièrement des éleveurs laitiers ou des porteurs de projet qui souhaitent s’impliquer sérieusement dans ce projet.

Le Parc a, pour cela, recruté une stagiaire Ingénieur Agronome qui arrivera dans le Morvan le 4 mars 2019. Elle réalisera, à partir d’un travail d’enquêtes auprès des éleveurs laitiers actuels, un état des lieux précis de la filière, dans le but d’étudier les différentes opportunités qui s’offrent à nous. Des visites seront également organisées, ouvertes à tous les éleveurs et élus qui le souhaitent, dans des territoires ayant mis en place des démarches collectives autour du fromage, comme les Vosges (filière Coeur de massif) ou l’Aubrac (filière Laguiole).

Contact : Emmanuel Clerc, 03 86 78 79 17 / emmanuel.clerc@parcdumorvan.org

Journée d'information et de mise en débat sur l'installation et la transmission des exploitations agricoles en Morvan et Nivernais Morvan

Le maintien d’une agriculture vivante et diversifiée est un enjeu essentiel pour le territoire du Parc naturel régional du Morvan et le Pays Nivernais Morvan. Des structures et des outils existent pour accompagner l’installation et la transmission des exploitations agricoles, mais les situations deviennent de plus en plus complexes.

Le Parc naturel régional du Morvan, le Pays Nivernais Morvan et les Chambres d’Agriculture de Bourgogne, en partenariat avec la SAFER BFC, Terre de Liens BFC, les Jeunes Agriculteurs Bourgogne, la DRAAF et le Lycée Agricole du Morvan, ont souhaité organiser une journée d’échange et de mise en débat :

Le VENDREDI 8 NOVEMBRE 2013
Au LYCEE AGRICOLE DU MORVAN – CHATEAU-CHINON

Cette journée sera l’occasion de présenter des chiffres clés sur les exploitations et l’installation en Morvan, d’inviter des témoins qui sauront nous faire partager leur expérience et de mobiliser les participants autour d’ateliers de travail afin de faire ressortir de nouvelles pistes d'actions pour 2014.

L’objectif est de permettre aux acteurs du Morvan et Nivernais Morvan de croiser leurs regards sur l’installation/transmission en agriculture et de leur donner envie de se mobiliser pour trouver des solutions adaptées localement.

Un nouveau site pour les producteurs de sapins de noëls naturels français

Cette année, l’Association Française du Sapin de Noël Naturel met en ligne son nouveau site internet. Véritable mine d’informations, le site permet à chacun, qu’il soit professionnel ou particulier, de mieux connaître l’association, son histoire et ses adhérents.

Avec ce nouveau site internet, l’AFSNN se dote d’un outil pratique, complet et accessible à tous. Sa facilité de navigation et la bonne hiérarchisation des données sont l’assurance d’un accès rapide à de nombreuses informations.

Ce nouveau site propose aux internautes 3 rubriques :
• La rubrique « Présentation de l’AFSNN », qui permet de valoriser l’association, découvrir son histoire, ses valeurs et les raisons de la rejoindre en tant qu’adhérent.
• La rubrique « Le sapin de Noël », qui donne accès à de très précieuses informations sur le sapin de Noël en général, son histoire, les méthodes de production, son impact sur l’environnement, les marques et les labels existants, les différentes variétés de sapins…
• La rubrique « Les membres de l’Association », qui simplifie la recherche de producteurs de sapins et représente une solution rapide pour trouver les coordonnées et le plan d’accès des producteurs les plus proches.

Enfin, soucieux de faciliter le travail des journalistes, l’AFSNN met à leur disposition une Galerie Photos leur permettant de télécharger les visuels en haute définition.

Pour une meilleure communication entre ses adhérents, l’AFSNN a également ouvert un espace intranet réservé à ses adhérents dans lequel sont mis en ligne l’actualité de l’Association, de la documentation, des études, des compte-rendus…

Le nouveau site www.afsnn.fr capitalise ainsi sur une image dynamique et représente un moyen de communication intéressant pour sensibiliser le grand public, les professionnels et les futurs adhérents.

Petit Rappel:
Créée en 1998, l’AFSNN (Association Française du Sapin de Noël Naturel) compte aujourd’hui 93 adhérents, répartis dans 40 départements, animés par la même passion du sapin de Noël naturel.
Rassemblés pour défendre et promouvoir leur culture, les adhérents de l’AFSNN se mobilisent chaque année pour faire reconnaître leur profession et leur savoir-faire auprès des professionnels et du grand public.

Le Parc naturel régional du Morvan et Bio Bourgogne renforcent leur partenariat

Le lundi 10 décembre, le Parc naturel régional du Morvan et l’association BIO BOURGOGNE ont signé une convention de partenariat pour répondre aux défis de l’agriculture identifiés sur le territoire.

L'agriculture biologique par ses pratiques, sa recherche d’autonomie et de valeur ajoutée sur les exploitations répond à la plupart des engagements des Parcs naturels régionaux : protection des milieux naturels, développement durable conciliant environnement et économie, renforcement de l'identité et de l'image du territoire, organisation des circuits courts...

La bio est toutefois peu développée dans le Morvan : elle ne représente que 3,4 % de la surface agricole du Morvan alors qu’elle constitue 4,9 % de la surface agricole française et 7,7 % de la surface agricole des Parcs naturels régionaux.

L’objectif de cette convention est donc que les deux structures travaillent conjointement sur des sujets prioritaires : développer le nombre d’exploitation en Bio dans le Morvan, favoriser la pérennité et la transmission des fermes et surfaces en bio, faire la promotion de ce mode d’agriculture et des produits qui en sont issus etc.

Des actions concrètes seront mises en place dans le cadre de cette convention, comme des journées de sensibilisation et de visites d’exploitations en bio ou l’organisation de formations animées par BIO BOURGOGNE, sur le territoire du Parc.

La signature de la convention s’est poursuivie par une première action de sensibilisation et d’information organisée par les deux structures : la visite du GAEC du Lardot à Quarré les Tombes. Cette visite était destinée aux agriculteurs qui se questionnent sur la bio et souhaitent recueillir des retours d’expérience.

Contact :
Elise SEGER, tél. : 03 86 78 79 24
courriel : elise.seger@parcdumorvan.org

Parc naturel régional du Morvan, Maison du parc 58230 SAINT-BRISSON - Tél : 03.86.78.79.00