Milieux naturels | Montour | présentation du projet

PRÉSENTATION DU PROJET

Le projet

L'objectif général du projet est de réhabiliter des prairies humides enfrichées pour qu'elles redeviennent exploitables par des agriculteurs. Cela permet de restaurer le patrimoine biologique des prairies, d'entretenir le paysage ouvert des fonds de vallées humides et de tester des méthodes de restauration.

Le foncier
Le site de Montour et Vaucorniau est un ensemble de prairies abandonnées de 45 ha environ. Le Parc a d'abord lancé une opération de maîtrise foncière et devrait, d'ici fin 2004 avoir près de 35 ha en propriété ou en location. Pour chaque parcelle un important travail de repérage des limites et de pose de clôtures est en cours de réalisation.

Une mise en valeur pédagogique et touristique
Il est prévu une mise en valeur pédagogique du site pour différents publics : scolaires locaux y compris post-bac, grand public, population locale avec une prise en compte de l'accessibilité pour les personnes handicapées. Une plaquette, des panneaux d'information et un cheminement dans le site sont en cours de préparation et des animations sont d'ores et déjà proposées.

Moyens financiers – Moyens humains
Le projet est financé par l'Etat, l'Europe, l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, la Région Bourgogne et le Département de la Nièvre.
Le projet est impulsé et suivi par une commission spéciale du Parc qui regroupe élus, agriculteurs et financeurs du projet.
Trois personnes du Parc s'occupent plus particulièrement du dossier, dont une à temps plein.

Le devenir du projet
Le projet se veut innovant et exemplaire, c'est pourquoi des méthodes alternatives, déjà testées par d'autres organismes gestionnaires de sites comparables en France, sont reprises et adaptées au contexte morvandiau.
Le projet a pour ambition de remettre dans le circuit agricole des prairies restaurées avec des méthodes alternatives.
Les prairies réhabilitées de Montour et Vaucorniau, devraient intégrer une exploitation agricole peut-être atypique mais permettant de concilier au mieux un usage agricole, le maintien d'une biodiversité typique du Morvan et rare au niveau européen.

L'expérience acquise permettra, nous l'espérons, de préserver la biodiversité et le rôle fonctionnel des prairies paratourbeuses, de permettre à des exploitants agricoles de reconquérir des espaces délaissés et néanmoins intéressants (le foin produit est de très bonne qualité et intéressant sur le plan nutritionnel) et enfin de faire partager ces richesses biologiques et paysagères, techniques et savoirs faire au plus grand nombre, morvandiaux ou touristes.

Parc naturel régional du Morvan, Maison du parc 58230 SAINT-BRISSON - Tél : 03.86.78.79.00